Pourquoi entreprendre ou investir en Amérique latine ?

L’Amérique Latine est avec la partie septentrionale de l’Asie les continents les plus émergeants, notamment pour les investisseurs qui souhaitent profiter d’une dynamique de croissance qui promet de bons ROI. Pour lancer son business en Amérique du Sud, au-delà d’une expérience terrain et d’une connaissance des us et coutumes de ce continent magique, un grand investissement doublé d’une bonne formation dans les relations internationales boosteront vos chances. Explications…

Amérique latine : une inversion à fort potentiel

L’Amérique latine occupe le devant de la scène émergeante et revendique désormais les premiers rôles sur le marché international. Souvent rattaché à cette portion du continent américain, le Mexique constitue une porte d’entrée au marché latino-américain, c’est le pont entre la grande puissance mondiale que sont les Etats-Unis et une Amérique du Sud en plein essor. Avec une batterie d’accords commerciaux avec de nombreux pays, c’est l’une des économies les plus ouvertes aux investissements extérieurs. De son côté, le Pérou dispose d’un modèle solide de facilités avantageuses pour les investisseurs étrangers, alors que la Colombie est en bonne voie après la pacification. Le Panama, surtout célèbre pour son canal éponyme, vit une période de croissance remarquable qui le consolide en tant que pays prometteur pour les investissements dans un futur proche. Ce sont seulement quelques exemples qui illustrent le potentiel de ce continent dont l’attractivité n’a fait que croître au cours des vingt dernières années.

Le ralentissement de la croissance au Brésil ou au Mexique, par ailleurs deux des pays les plus développés du continent, n’a en rien compromis les performances du Chili, de la Colombie ou encore du Pérou depuis environ huit ans. En somme, la croissance économique récente de l’Amérique Latine a attiré un grand nombre d’entreprises vers le Nouveau Monde, notamment dans les secteurs traditionnellement incontournables comme la construction ou l’énergie, mais aussi dans d’autres secteurs comme la manufacture, les finances ou la distribution.

Des défis à relever dans un environnement commercial prometteur

S’il est vrai que la région doit encore relever d’importants défis, comme le risque réglementaire, les risques de catastrophes naturelles, l’instabilité politique, les problématiques sociales ou encore une lourde bureaucratie qui ont entravé la croissance pendant ces dernières années, les perspectives futures sont encourageantes. Toutefois, il est fortement conseillé de tempérer et de bien vous former avant de vous lancer. En effet, il faut un bagage solide avec un bon socle de connaissances en relations internationales et en commerce international pour bien cerner les pays, la cible et l’investissement le plus rentable.

De ce fait, si vous êtes sûr de vouloir tenter votre chance et que vous souhaitez en découvrir davantage sur le marché américain, vous pouvez vous tourner vers l’ILERI, un établissement d’enseignement supérieur expert en matière de Relations Internationales. En effet, en plus des formations dans les R.I, l’école propose un master en intelligence économique (http://www.ileri.fr/formation/5eme-annee/masters-2-intelligence-economique/), qui pourrait s’avérer de grande utilité pour investir à l’étranger. L’école propose également des conférences sur le marché latino-américain à la fin du 1er trimestre de chaque année !