Virtualisation de serveur informatique : quels avantages pour les entreprises ?

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler d’hébergements mutualisés et de virtualisation de serveurs. Mais la virtualisation c’est quoi au juste ? Et en quoi cette prouesse technologique profite-t-elle aux entreprises ?

Un intérêt économique non négligeable

En matière d’informatique, la tendance de ces dernier mois est à la virtualisation. Comprenez par là, que sur un seul serveur physique tourne une multitude de serveurs virtuels qui s’en partagent les ressources. Capables de communiquer directement avec le matériel de leur hôte, ces machines virtuelles sont de ce fait plus performantes. On parle alors de paravirtualisation. Grâce à cette avancée, un plus grand nombre de systèmes virtualisés peuvent fonctionner de concert sur une même machine physique. D’où un gain d’argent non négligeable pour les services informatiques des entreprises qui ont ainsi moins à investir dans l’achat de nouveaux équipements coûteux.

Souplesse d’utilisation et performances

Les économies réalisées par la virtualisation ne sont pas les seuls avantages que procure cette technologie. D’un point de vue purement technique, la virtualisation permet d’effectuer des tâches qui étaient jusqu’alors irréalisables. Comme basculer à chaud un serveur virtuel d’une machine physique à une autre sans interruption de service. Là où cela nécessitait, tout au mieux, un arrêt de fonctionnement de quelques secondes par le passé le temps de la migration. La virtualisation a su introduire un véritable concept de haute disponibilité. La montée en charge des serveurs est ainsi bien mieux gérée. Les machines virtuelles sont en mesure de se transférer d’un serveur physique à un autre, en fonction de leurs besoins en ressources matérielles. Une action totalement automatisée et transparente pour l’utilisateur final.

Renforcement de la sécurité des systèmes

Pour ce qui est de la sécurité, la virtualisation n’est pas non plus en reste. Même si cela nécessite de repenser son infrastructure informatique, la virtualisation de serveur permet de cloisonner chaque système de l’entreprise. Au lieu d’avoir différents services tournant sur un même serveur, chacun d’entre eux est isolé dans une machine virtuelle différente. Si l’intégrité de l’une de ces machines venait à être violée, cela n’aurait alors aucun impact sur les autres briques du système d’information de l’entreprise.