À l’arrivée de la nouvelle année, les Thaïs à Lai Chau organisent souvent des festivals, ils chantent, dansent et participent beaucoup aux jeux folkloriques. Le tó mák lẹ reste le jeu populaire des peuples ici.

 » Tó  » signifie jouer et ¨ mák lẹ ¨ exprime le nom d’un fruit.  Et tout le monde peut  participer à ce jeu traditionnel.

Ce jeu se joue sur un terrain plat ou bien sur un espace situé au-dessous du plancher.

Le fruit mák lẹ est cueilli dans les anciennes forêts. Sa coque est dure, d’environ 30 cm de long et chaque fruit se compose de 4 à 5 grains bruns qui peuvent être utilisés à long terme dans ce jeu.

Comment jouer le jeu Tó mák lẹ ?

Chaque région a sa façon de jouer le jeu Tó mák lẹ. Mais, habituellement il se joue en deux manières.

D’abord, le jeu peut être joué par plusieurs personnes. Dans ce cas, le jeu devient très amusant. Les joueurs de Tó mák lẹ sont ainsi divisés en deux parties égales. Ils font une queue puis repartis entre deux lignes.

La première ligne s’appelle ¨ khó nọi ¨ et la deuxième s’appelle  » khó luông « . Chaque ligne fait environ 1,5 à 2m de distance. Les enfants prennent ainsi la distance la plus proche. Pour les jeunes et les personnes âgées, ils utilisent la ligne plus longue. Plus le joueur est meilleur, plus on augmente la distance entre la première ligne et la deuxième ligne.

On met une graine de mák lẹ dur sur le dos d’un pied et on lance cette graine vers cible. Ensuite, le joueur se met à genoux, pose cette graine sur son genou et la lance à la cible.

Il y a, en tout, quatre tours. Chaque joueur doit toucher la cible en commençant par le premier au dernier membre de l’équipe. Toutes ces personnes doivent passer chaque tour. Si l’une d’entre elles n’arrive pas à toucher la cible, on va la remplacer par une autre personne. En effet, au cas où ce joueur a épuisé toutes ses graines sans pouvoir toucher aucune cible, il sera ainsi automatiquement éliminé.

Le jeu tó mák lẹ, un outil de préservation des valeurs traditionnelles

Le jeu tó mák lẹ est plus populaire au printemps. N’importe qui peut le jouer, mais les jeunes sont les plus intéressés. Ce moment là est une bonne occasion et opportunité pour transmettre et enseigner aux générations présentes et futures les jeux traditionnels ayant existé depuis des milliers d’année. Cela contribue à développer et à préserver les valeurs historiques et traditionnelles du peuple.

Le jeu tó mák lẹ est très animé et passionnant. Les applaudissements et les acclamations du gagnant rendent l’atmosphère du printemps plus vibrante. Alors, lors de votre voyage à Lai Chau, n’hésitez pas à participer à ce jeu traditionnel avec des peuples locaux qui sont prêts à vous accueillir à bras ouverts.