Investir dans l’immobilier, c’est possible pour tous les budgets

Il fut un temps où investir dans l’immobilier réclamait un apport impossible à fournir pour la plupart des particuliers. De plus, à l’époque, la connaissance du marché et des procédures était rare, et monsieur-tout-le-monde ne disposait pas des outils nécessaires pour se lancer dans une telle aventure.

Mais aujourd’hui, l’avènement d’internet a rebattu les cartes de deux manières :

Premièrement, il est désormais possible de mutualiser l’investissement via des plateformes d’intermédiation. Ainsi, après la voiture et la location, l’immobilier connaît enfin les avantages du financement participatif.

Ensuite, l’information et dorénavant accessible à tous. Si vous ne pouvez pas vous transformer en expert du jour au lendemain, vous aurez moins avoir une idée de quelles sont vos alternatives et de si vous avez intérêt, ou non, à investir dans l’immobilier.

Une fois votre décision prise, et surtout si vous êtes novice, il est malgré tout recommandé de vous faire assisté par un conseiller professionnel ou de passer par une plateforme de crowdfunding immobilier comme Homunity.

Investir à partir de 1000 euros grâce au crowdfunding immobilier

S’il se développe surtout aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en France (trois pays attachés à la valeur de la pierre) depuis une dizaine d’années, le financement participatif immobilier est encore méconnu. Peu de personnes pensent alors à l’utiliser pour investir dans l’immobilier.

Or, ce système se développe de plus en plus. Les sommes mobilisées pour ce type d’investissement ont ainsi cru de 58% entre 2015 et 2016, pour atteindre les 68 millions de levée de fond.

Si le financement collaboratif immobilier connaît un tel succès, c’est qu’il permet à une part de plus en plus importante de la population d’investir dans l’immobilier, dans des projet rentables et bien rémunérateurs.

Par exemple, vous pouvez choisir d’investir dans le neuf grâce à cet article.

Plus besoin, donc, d’être un investisseur chevronné pour tenter sa chance : la promotion immobilière devient accessible à tout un chacun.

Néanmoins, la plupart des plateformes vous demanderons malgré tout un minimum de participation à 1000 euros. En effet, leur dispositif repose entièrement sur la capacité du projet à arriver à terme : d’où l’intérêt de s’assurer que les levées de fond soient suffisantes.

C’est là que se noue la différence entre investir dans l’immobilier et investir en bourse : les placements immobiliers sont plus importants, moins facilement divisibles, mais aussi moins risqués !

Et pour minimiser encore les risques, certaines plateformes de crowdfunding immobilier s’assurent que toutes les garanties sont réunies avant même de commencer les campagnes. Dans ces cas-là, les projets sélectionnés disposent déjà d’un permis de construire et les banques ont déjà choisi de soutenir le promoteur – à qui il ne manque que les fonds propres.

Comment établir son budget

Une fois que vous aurez décidé de vous lancer et d’investir dans l’immobilier, soit par une plateforme de financement collaboratif soit par vos propres moyens, reste à déterminer le budget que vous pouvez vous permettre d’accorder à votre placement.

Pour cela, il vous sera nécessaire de calculer votre capacité d’endettement, ou capacité d’emprunt. C’est la somme que vous pourrez emprunter chaque mois sans pour autant compromettre votre niveau de vie ou vous priver de toute marge.

En effet, en cas de difficulté, de perte de valeur de votre bien ou d’augmentation inattendue de vos charges, mieux vaut conserver un filet de sécurité. Pour leurs crédits, les banques choisissent généralement de demander une capacité d’emprunt de 33% à ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier.

Calculez votre capacité d’emprunt via cette calculette en ligne.

Ce pourcentage équivaut à la part de ce que vous gagnez chaque année (revenus du travail et du patrimoine) à laquelle il faut soustraire vos prêts en cours.

Ainsi, n’importe qui peut aujourd’hui faire un placement immobilier avec une somme minimale – mais pas n’importe comment. Renseignez-vous donc bien avant de vous lancer, et n’hésitez pas à vous faire aider.