Comment optimiser son semis de maïs ?

Le semis de maïs représente à lui seul près de la moitié du rendement. Pour un semis parfait, l'important est d'effectuer une levée régulière dans de bonnes conditions. Des équipements existent pour améliorer davantage le rendement du maïs.

Choisir le bon moment pour semer

La date du semis fait partie des priorités si vous souhaitez optimiser au maximum le rendement. Le sol doit être ressuyé, motteux et friable. Pour ne pas faire mourir les graines, le semis doit être effectué par une température supérieure à 10°C, et la météo doit être favorable pendant environ une semaine. Si vous faites le choix d'un semis précoce, prenez garde à ce que les graines ne soient pas semées trop profondément en terre, sinon, elles ne risqueront pas de germer.

La densité de semis

Il faut noter qu'il y a environ 6% de pertes entre le moment du semis et de la récolte. Choisir la densité optimale est donc importante pour assurer le meilleur rendement possible. Selon les régions, cette densité varie. Il est donc nécessaire de se renseigner. Sachez toutefois que semer plus que nécessaire vous fera perdre bien plus qu'en semant moins. Si vous avez opté pour des hybrides, le mieux reste de baisser la densité de semis pour contrebalancer avec leur coût élevé.

Les équipements agricoles pratiques

Disposer d'un semoir en bon état permet une densité optimale du semis. Plusieurs points sont à prendre en compte lors de votre choix de semoir, notamment l'ouverture, le réglage de la densité ou encore le système permettant de semer. Monosem, constructeur agricole reconnu, propose par exemple un semoir électrique qui permet d'adapter la densité et la vitesse du semis. 

L'optimisation du semis de maïs n'est pas instantanée. Il faut procéder à des essais, année après année, pour trouver la formule idéale, en plus des caractéristiques essentielles. Trouver la bonne formule fera vivre votre business. Néanmoins, retenez que la levée doit être homogène et qu'il faut choisir une bonne date de semis.