Ces accessoires déco dépoussiérés par les architectes

À l’évocation du nom de certains meubles ou de certains objets déco, on a tout de suite une image très désuète. Ils appartiennent au passé et nous les trouvions plutôt chez nos grands-parents. Néanmoins, ils réinvestissent petit à petit nos intérieurs grâce à des architectes qui ont su les réadapter à nos styles d’intérieurs. En voici quelques exemples.

Le rocking chair scandinave

Souvenez-vous de ce petit fauteuil en rotin qui se balance et dans lequel on se réfugie l’hiver pour se balancer devant la cheminée. Certes, il n’est pas possible de profiter d’un feu de bois dans un appartement moderne en pleine ville, mais le rocking-chair eames intégrera parfaitement une décoration scandinave. Avec une petite jetée ou un plaid, il reprendra sa place sans pour autant donner un aspect vieillot ou désuet à votre décoration moderne. Il apportera avec style cette petite nostalgie de l’enfance que l’on sera heureux de retrouver.

La machine à coudre « factory »

Qui ne se souvient pas avoir vu une ancienne machine à coudre à pédales chez ses grands-parents ou ses arrières grands parents ? Fort heureusement, si l’on ne se passionne plus pour des tâches de couture, l’architecture des pieds en métal rappelle le style Art déco des anciennes usinesdu début du siècle dernier. Certains designers les utilisent donc pour faire du mobilier de maison comme des tables, des bureaux, des consoles ou des supports de décoration florale dans le jardin.

Le service à thé « shabby »

Pour le plus grand plaisir des amateurs de style romantique, shabby ou british, les objets et la vaisselle en faïence ou en porcelaine reviennent à la mode. Imaginez servir le thé dans un petit service à fleurs comme dans les anciennes maisons victoriennes. Aujourd’hui, les graphistes ont su réadapter les motifs de ces objets pour les rendre plus tendance tout en gardant le charme de l’aspect ancien.