Les derniers chiffres ne sont pas très encourageants, ils sont même inquiétants, car le chômage frappe de plein fouet les plus de 50 ans. Le gouvernement doit donc trouver des solutions afin de dynamiser ce secteur.

À la recherche d’offres d’emploi grâce au Web 

Avec Internet, il est possible de trouver plus rapidement un travail, car les recruteurs n’hésitent pas à partager des annonces via des plateformes ou les réseaux sociaux. Chez Kadham, les offres d’emploi sont multiples et sont en mesure de répondre à toutes les attentes. Certes, il est nécessaire de correspondre au profil, mais les chances d'identifier une place avec le Web sont plus importantes. 

Une hausse pour les Français de plus de 50 ans

Pourtant, toutes les tranches d’âges ne sont pas concernées par une telle réjouissance. Ce sont surtout les plus de 50 ans qui se retrouvent dans une situation inquiétante, ils sont frappés par le chômage. Les dernières statistiques dévoilent une hausse non négligeable au cours du troisième trimestre. Ce sont les chiffres de l’INSEE qui tirent la sonnette d’alarme, car près de 62 000 chômeurs supplémentaires sont identifiés dans cette branche, cela correspond tout de même à une augmentation de 0.2 point par rapport au deuxième trimestre de l’année. Toutefois, pour les spécialistes des offres d’emploi, cette tendance n’est pas soudaine. 

Une baisse du chômage chez les jeunes

En réalité, cette branche des quinquagénaires est lourdement impactée depuis quelques mois. Depuis la crise de 2008 qui a plongé la France dans une situation complexe, le nombre de chômeurs pour les plus de 50 ans a été multiplié par trois. Un contexte préoccupant qui demande une réaction immédiate du gouvernement. Il y a tout de même une bonne nouvelle, car le taux de chômage chez les jeunes est en baisse. L'inquiétude est réelle par contre pour les Français plus âgés.