Archive mensuelle avril 2020

ParNath

Ramonage de cheminée : les points essentiels à connaître

Faire du ramonage de cheminée est un travail obligatoire lorsque l’on possède une cheminée chez soi. Cette activité consiste à nettoyer et à contrôler la cheminée, afin d’assurer la sécurité des occupants. Pourtant, l’exécution de cette tâche exige quelques compétences et expériences. Pour ce faire, faire appel à un ramoneur est une très bonne option pour entretenir sa cheminée.

Connaître les fonctions d’un ramoneur

Le ramoneur est un technicien spécialisé dans le nettoyage complet de la cheminée. On le reconnait également sous le nom de « chauffagiste ». D’autres le considèrent comme étant un « fumiste ». Cet artisan travaille souvent en hauteur et pratique ses activités dans des conduits de cheminées.Travaillant pour la plupart du temps tout seul, il se charge de concevoir et de contrôler les installations. Il s’agit d’un justicier de l’environnement  qui lutte contre la pollution de l’air. Il se charge aussi de diagnostiquer  ce conduit pour éviter tout risque d’accident mortel. Il intervient avec des outils spécifiques tels qu’un hérisson, des écouvillons, une corde, une balayette,etc. Étant en contact permanent avec la poussière, il est toujours équipé de quelques matériels lui permettant de préserver sa santé ainsi que sa sécurité : un masque, des lunettes de protection, un casque, etc. Il est également  obligé de porter une tenue appropriée c’est-à-dire, une combinaison, des gants, et des chaussures de travaux. On peut dire que le ramoneur est donc celui qui assure la sécurité et l’hygiène des personnes des personnes qui habitent dans une maison équipée d’une cheminée.

Ramonage de cheminée : quels intérêts ?

La présence d’une cheminée dans son domicile équivaut à une obligation de ramonage. De ce fait, ramoner ne devient non seulement une obligation, mais surtout,une nécessité à prioriser. Le ramonage, étant un travail locatif, doit être à la charge des personnes qui résident dans la maison, qu’elles soient propriétaires ou locataires.

Le ramonage consiste à nettoyer intégralement la cheminée afin d’enlever la suie qui loge la paroi intérieure de la cheminée. Vous devez engager un professionnel comme ce ramoneur en Haute Vienne au moins deux fois par an pour s’en occuper pour vous. Néanmoins, avant d’utiliser pour la première fois votre cheminée nouvellement conçue, vous devez impérativement faire appel à un professionnel pour vérifier le bon fonctionnement.

Le but est de s’assurer que les installations sont conformes. Ainsi, vous êtes épargné des risques d’incendie et d’intoxication au dioxyde de carbone pouvant asphyxier les résidents de la maison et des voisins. En outre, procéder à un ramonage permet d’obtenir un certificat de ramonage. Cette attestation est nécessaire en cas d’incendie afin de bénéficier de la couverture d’assurance. L’assurance peut très bien refuser de dédommager les dégâts d’un éventuel incendie en cas d’absence de ce document.À la fin d’un ramonage, le fumiste délivre ce certificat pour justifier son intervention.

Comment devenir un ramoneur ?

Avant tout, vous ne devez pas oublier que ce n’est pas tout le monde qui peut devenir ramoneur. Ce métier, étant très dangereux, requiert des qualités, des compétences et des expériences. Pour pouvoir exercer dans ce domaine, un certificat d’études en maçonnerie ou un certificat technique de métier de ramoneur est indispensable. Cependant, suivre la formation adéquate est obligatoire. Vous devez également être doté d’un sens de l’organisation, ainsi que d’une grande autonomie. En outre, puisque le travail se fait en altitude, une bonne condition physique s’avère nécessaire. Puis, afin d’exercer les activités, équipez-vous des matériels nécessaires au ramonage.

ParNath

Alliance diamant, quels sont les modèles tendances ?

Vous avez fixé la date de votre mariage et pour une organisation optimale, vous devez prendre en compte de tous les détails. La salle de réception, la décoration ainsi que le repas sont les éléments les plus importants à voir. Mais il y a aussi la robe de mariée ainsi que la tenue du marié. Le détail le plus essentiel reste tout de même les alliances de mariage. Les modèles sertis de diamant que l’on achète à Paris sont de nos jours tendances. Mais comme il existe différentes formes et styles de bagues de mariage avec diamant, vous pouvez avoir du mal à faire un choix judicieux.

Pour vous permettre de choisir la bague de mariage avec diamant de vos rêves, nous vous proposons ci-après différents modèles dans l’air du temps.

L’alliance diamant de type éternité

Les bijouteries de Paris comme Diamants & Carats Paris et des autres grandes villes dans le monde proposent de très nombreux types et styles de bagues de mariage ornées de diamant. Certains modèles sont actuellement tendances et originaux. Plusieurs couples ont choisi pour marquer leurs fiançailles, une bague solitaire avec un ou plusieurs diamants. Il est donc automatique de choisir une bague de mariage également ornée de diamant pour ne pas casser le style.

Le modèle éternité dispose d’un pourtour serti de petits diamants. Ce dernier se marie parfaitement avec la bague de fiançailles solitaire. Avec ces deux bijoux, vous pouvez mettre en avant votre côté féminin et surtout élégant. Ces bagues peuvent vous accompagner aussi bien durant vos heures de bureaux que lorsque vous participez à des événements habillés.

Cependant, avant de faire votre choix, vous devez penser à votre partenaire car l’alliance diamant éternité n’est pas adaptée aux hommes. Pour que le bijou de votre partenaire soit en parfaite adéquation avec le vôtre, il est conseillé de choisir un modèle plus masculin avec quelques petits diamant.

L’alliance diamant de type éternité offre à toutes vos tenues une touche d’élégance et d’éclat.

Une alliance diamant romantique

Beaucoup de futurs mariés optent pour des alliances diamant de type vintage. En effet, ce style de bijou a actuellement le vent en poupe et tous les professionnels à Paris font de leur mieux pour offrir des modèles toujours aussi originaux et surtout uniques. L’alliance diamant de style romantique est un bijou très convoité qui peut marquer à tout jamais une cérémonie de mariage.

La tendance actuelle se tourne vers le côté romantique de la bague de mariage. Il existe différentes formes romantiques. Vous pouvez, par exemple, trouver des pièces qui disposent de plusieurs diamants formants un cœur pour la femme. Vous pouvez également choisir des formes de diamant personnalisées.

Auparavant, la bague de mariage était un simple anneau disposant une gravure sur le côté intérieur. Cette dernière servait de souvenir de l’union des mariés. Mais aujourd’hui, la mode est plutôt sur les modèles plus sophistiqués et donc plus chers. Vous avez le choix entre l’or, l’argent ou le platine pour la conception de vos alliances. Cependant, les pièces avec diamant qui sont fabriquées en or rose ou blanc sont les plus romantiques et donc à la mode.

ParNath

Conseils pour entretenir et rénover efficacement une construction maison en bois

Le bois en tant que matériau de construction jouit d’une solidité importante. Cependant, pour que cette substance puisse répondre correctement aux besoins des habitants et reste esthétique sur de longues années, il est primordial d’entretenir fréquemment la construction. Les propriétaires savent qu’il est essentiel de disposer du savoir-faire et des bons gestes à adopter pour réaliser des travaux de conservation. Ci-dessous les conseils que nous vous proposons sur la-horde.fr.

Vérifier constamment les différentes installations

Les conditions les plus importantes pour assurer la longévité de la maison en bois sont une fondation de qualité, un bon toit et de bonnes installations de drainage. Il s’agit en effet des éléments à considérer en premier lorsque l’on souhaite bâtir une maison en bois. Vous pouvez visiter Kontio pour avoir une idée des détails de maisons en bois de qualité et durable. La plus grande menace pour les logements conçus avec du bois et les cabanes en rondins est en effet l’humidité à long terme, ainsi que les précipitations qui pourraient tomber sur/à l’intérieur du bâtiment par un toit ou des gouttières qui fuient, des fissures dans les murs et l’humidité du sol.

L’humidité peut se condenser et s’accumuler dans des espaces non ventilés ou provenir d’un équipement technique en mauvais état. Le bois humide et mouillé est très rapidement attaqué par la moisissure et les champignons, et le vieux bois peut être infesté par divers parasites. Le risque augmente si le bois est de mauvaise qualité et mal ventilé. Si vous trouvez de la moisissure, vous devez d’abord éliminer la cause des dégâts, puis nettoyer, isoler la source d’humidité, sécher les pièces, découper et détruire le bois cassé et remplacer tout bois endommagé.

Le bois traité avec un retardateur de flamme est moins inflammable, mais en raison des impuretés qu’il contient, il devient moins résistant aux moisissures et aux champignons. Les retardateurs de flamme sont utilisés pour les surfaces intérieures, notamment pour le traitement du toit. Il est important de savoir qu’il n’est pas possible d’utiliser le goudron de houille domestique pour nettoyer les surfaces en bois, car il détruit le bois et accélère la putréfaction. Lorsque les mesures préventives ne permettent plus d’économiser la qualité du matériau, ou lorsque vous souhaitez réaménager la maison, il est temps de penser à la rénovation.

Connaître les travaux antérieurs

De plus, avant la rénovation, il est nécessaire d’en savoir plus sur l’historique du bâtiment, sur les éventuelles rénovations antérieures et d’évaluer l’état technique de la bâtisse. Une maison ancienne contient de nombreuses informations intéressantes et utiles pour les résidents. Il est donc toujours utile de conserver les éléments originaux du bâtiment, par exemple les volumes, les formes et les proportions, la décoration extérieure, les porches, les portes, les fenêtres, le four, les ferrures à l’ancienne et d’autres détails intérieurs et extérieurs intéressants. Cela permet de sauver l’identité de la maison et d’en augmenter la valeur.

Après vos évaluations et analyses, s’il semble nécessaire de réaliser des rénovations, il sera primordial de disposer d’un bois approprié : de qualité égale ou supérieure à celle de l’existant. Lors du changement des différentes parties de la résidence, il est très important de choisir une essence ayant le même taux d’humidité que le vieux bois utilisé. L’utilisation d’un bois ayant un taux d’humidité différent signifie que des fissures apparaîtront à l’endroit où le bois se joint.

 

ParNath

Conseils pour entretenir et rénover efficacement une construction maison en bois

Le bois en tant que matériau de construction jouit d’une solidité importante. Cependant, pour que cette substance puisse répondre correctement aux besoins des habitants et reste esthétique sur de longues années, il est primordial d’entretenir fréquemment la construction. Les propriétaires savent qu’il est essentiel de disposer du savoir-faire et des bons gestes à adopter pour réaliser des travaux de conservation. Ci-dessous les conseils que nous vous proposons sur la-horde.fr.

Vérifier constamment les différentes installations

Les conditions les plus importantes pour assurer la longévité de la maison en bois sont une fondation de qualité, un bon toit et de bonnes installations de drainage. Il s’agit en effet des éléments à considérer en premier lorsque l’on souhaite bâtir une maison en bois. Vous pouvez visiter Kontio pour avoir une idée des détails de maisons en bois de qualité et durable. La plus grande menace pour les logements conçus avec du bois et les cabanes en rondins est en effet l’humidité à long terme, ainsi que les précipitations qui pourraient tomber sur/à l’intérieur du bâtiment par un toit ou des gouttières qui fuient, des fissures dans les murs et l’humidité du sol.

L’humidité peut se condenser et s’accumuler dans des espaces non ventilés ou provenir d’un équipement technique en mauvais état. Le bois humide et mouillé est très rapidement attaqué par la moisissure et les champignons, et le vieux bois peut être infesté par divers parasites. Le risque augmente si le bois est de mauvaise qualité et mal ventilé. Si vous trouvez de la moisissure, vous devez d’abord éliminer la cause des dégâts, puis nettoyer, isoler la source d’humidité, sécher les pièces, découper et détruire le bois cassé et remplacer tout bois endommagé.

Le bois traité avec un retardateur de flamme est moins inflammable, mais en raison des impuretés qu’il contient, il devient moins résistant aux moisissures et aux champignons. Les retardateurs de flamme sont utilisés pour les surfaces intérieures, notamment pour le traitement du toit. Il est important de savoir qu’il n’est pas possible d’utiliser le goudron de houille domestique pour nettoyer les surfaces en bois, car il détruit le bois et accélère la putréfaction. Lorsque les mesures préventives ne permettent plus d’économiser la qualité du matériau, ou lorsque vous souhaitez réaménager la maison, il est temps de penser à la rénovation.

Connaître les travaux antérieurs

De plus, avant la rénovation, il est nécessaire d’en savoir plus sur l’historique du bâtiment, sur les éventuelles rénovations antérieures et d’évaluer l’état technique de la bâtisse. Une maison ancienne contient de nombreuses informations intéressantes et utiles pour les résidents. Il est donc toujours utile de conserver les éléments originaux du bâtiment, par exemple les volumes, les formes et les proportions, la décoration extérieure, les porches, les portes, les fenêtres, le four, les ferrures à l’ancienne et d’autres détails intérieurs et extérieurs intéressants. Cela permet de sauver l’identité de la maison et d’en augmenter la valeur.

Après vos évaluations et analyses, s’il semble nécessaire de réaliser des rénovations, il sera primordial de disposer d’un bois approprié : de qualité égale ou supérieure à celle de l’existant. Lors du changement des différentes parties de la résidence, il est très important de choisir une essence ayant le même taux d’humidité que le vieux bois utilisé. L’utilisation d’un bois ayant un taux d’humidité différent signifie que des fissures apparaîtront à l’endroit où le bois se joint.

 

ParNath

Conseils pour entretenir et rénover efficacement une construction maison en bois

Le bois en tant que matériau de construction jouit d’une solidité importante. Cependant, pour que cette substance puisse répondre correctement aux besoins des habitants et reste esthétique sur de longues années, il est primordial d’entretenir fréquemment la construction. Les propriétaires savent qu’il est essentiel de disposer du savoir-faire et des bons gestes à adopter pour réaliser des travaux de conservation. Ci-dessous les conseils que nous vous proposons sur la-horde.fr.

Vérifier constamment les différentes installations

Les conditions les plus importantes pour assurer la longévité de la maison en bois sont une fondation de qualité, un bon toit et de bonnes installations de drainage. Il s’agit en effet des éléments à considérer en premier lorsque l’on souhaite bâtir une maison en bois. Vous pouvez visiter Kontio pour avoir une idée des détails de maisons en bois de qualité et durable. La plus grande menace pour les logements conçus avec du bois et les cabanes en rondins est en effet l’humidité à long terme, ainsi que les précipitations qui pourraient tomber sur/à l’intérieur du bâtiment par un toit ou des gouttières qui fuient, des fissures dans les murs et l’humidité du sol.

L’humidité peut se condenser et s’accumuler dans des espaces non ventilés ou provenir d’un équipement technique en mauvais état. Le bois humide et mouillé est très rapidement attaqué par la moisissure et les champignons, et le vieux bois peut être infesté par divers parasites. Le risque augmente si le bois est de mauvaise qualité et mal ventilé. Si vous trouvez de la moisissure, vous devez d’abord éliminer la cause des dégâts, puis nettoyer, isoler la source d’humidité, sécher les pièces, découper et détruire le bois cassé et remplacer tout bois endommagé.

Le bois traité avec un retardateur de flamme est moins inflammable, mais en raison des impuretés qu’il contient, il devient moins résistant aux moisissures et aux champignons. Les retardateurs de flamme sont utilisés pour les surfaces intérieures, notamment pour le traitement du toit. Il est important de savoir qu’il n’est pas possible d’utiliser le goudron de houille domestique pour nettoyer les surfaces en bois, car il détruit le bois et accélère la putréfaction. Lorsque les mesures préventives ne permettent plus d’économiser la qualité du matériau, ou lorsque vous souhaitez réaménager la maison, il est temps de penser à la rénovation.

Connaître les travaux antérieurs

De plus, avant la rénovation, il est nécessaire d’en savoir plus sur l’historique du bâtiment, sur les éventuelles rénovations antérieures et d’évaluer l’état technique de la bâtisse. Une maison ancienne contient de nombreuses informations intéressantes et utiles pour les résidents. Il est donc toujours utile de conserver les éléments originaux du bâtiment, par exemple les volumes, les formes et les proportions, la décoration extérieure, les porches, les portes, les fenêtres, le four, les ferrures à l’ancienne et d’autres détails intérieurs et extérieurs intéressants. Cela permet de sauver l’identité de la maison et d’en augmenter la valeur.

Après vos évaluations et analyses, s’il semble nécessaire de réaliser des rénovations, il sera primordial de disposer d’un bois approprié : de qualité égale ou supérieure à celle de l’existant. Lors du changement des différentes parties de la résidence, il est très important de choisir une essence ayant le même taux d’humidité que le vieux bois utilisé. L’utilisation d’un bois ayant un taux d’humidité différent signifie que des fissures apparaîtront à l’endroit où le bois se joint.

 

ParNath

Guide pour nettoyer votre matelas

En ce qui concerne l’entretien des matelas, la plupart des gens pensent qu’ils ont juste besoin de changer les draps et de les tourner de temps en temps. Mais, un matelas est un investissement ! Vous devez donc vous assurer qu’il dure. Les matelas peuvent contenir des acariens, des peaux mortes, de la saleté et d’autres débris. Dans ce cas, ils doivent être nettoyés régulièrement, en particulier si vous souffrez d’allergies, si vous avez des animaux de compagnie ou si vous êtes juste un amateur de collations à minuit.

Dénudez le lit et lavez toute la literie

Retirez les draps, les taies d’oreiller ainsi que les housses de matelas et laissez-les tourner dans la machine à laver pendant que vous travaillez sur le nettoyage du matelas. Selon l’avis matelas Eve, nettoyer toute la literie avec de l’eau chaude vous aidera à éliminer les acariens. Mais, vous pouvez également les laver en fonction du type d’oreillers que vous disposez.

Faites passer l’aspirateur sur le dessus et les côtés

L’accessoire de rembourrage de votre aspirateur est le meilleur outil pour le nettoyage des matelas. Commencez par le haut et descendez dans des chemins étroits qui se chevauchent. Passez l’aspirateur sur les côtés de la même manière. Vous vous débarrasserez les miettes de biscuits des séances de grignotage tard le soir, ainsi que de toute autre saleté, poils d’animaux et poussière accumulée au fil du temps.

Désodoriser avec du bicarbonate de soude

Saupoudrez une légère couche de bicarbonate de soude sur toute la surface et laissez reposer longtemps, au moins quelques heures. Il absorbera tout excès de liquide provenant du processus d’élimination des taches et laissera votre matelas sentir frais et propre. Passez l’aspirateur sur le bicarbonate de soude, en vous assurant d’entrer dans les crevasses pour éliminer la poudre.

Aérez votre matelas à l’extérieur

La meilleure chose pour votre matelas est peut-être l’air frais et la lumière pure du soleil. Tout le monde ne pourra pas transporter son matelas dans les escaliers et dans la cour. Mais, si vous le pouvez, c’est un excellent moyen d’éliminer naturellement les bactéries.  Si vous manquez d’idées sur ce à quoi faire pour entretenir votre matelas, consulter les avis matelas Eve pourrait répondre à certaines de vos exigences.

Nettoyant enzymatique

Il existe différentes tâches qui peuvent rester sur votre matelas, telles que des taches de sang, des taches d’urine, etc. Lorsque vous n’êtes pas en mesure de les nettoyer dès qu’ils se produisent, ils peuvent provoquer une décoloration de votre matelas. Pour nettoyer ces taches, vous pouvez utiliser un nettoyant enzymatique ou un dissolvant d’odeur d’animal de compagnie à base d’enzyme sur la tâche. Ce produit est généralement suffisant pour éliminer les taches sur les matelas. Vous pouvez également faire votre propre solution de nettoyage en mélangeant une tasse d’eau tiède et une cuillère à café de détergent à vaisselle doux.

Que faire si votre matelas est en mousse à mémoire ?

Vous pouvez utiliser les mêmes techniques ci-dessus pour nettoyer votre matelas en mousse à mémoire. Mais, n’utilisez surtout pas des produits durs qui pourraient endommager le matériau du matelas de ce type. Consultez l’avis matelas Eve si vous aurez des soucis sur le nettoyage ! Au lieu d’employer de l’eau de Javel ou de l’ammoniaque, essayez de traiter les taches avec une simple solution de moitié de savon à vaisselle et de moitié d’eau, ou un vaporisateur rempli de vinaigre blanc dilué. Votre matelas en mousse à mémoire peut prendre un certain temps à sécher. Vous pouvez accélérer le processus avec beaucoup de soleil ou un sèche-cheveux chaud.

 

ParNath

Que faire d’une voiture très endommagée ?

Une voiture peut rencontrer une panne ou faire un accident. Il est impératif de la réparer son véhicule en le faisant soi-même ou en la confiant à des garagistes professionnels. C’est un travail qui vise à maintenir votre auto en parfait état et à conserver sa valeur sur le long terme. La réparation auto est une opération qui se fait après une estimation des dommages.

Est-il possible de réparer une voiture hors d’usage ?

Une voiture hors d’usage appelé également VHU est un véhicule dédié à la destruction. Il s’agit en général d’une voiture accidentée, gravement endommagée ou encore trop ancienne. Par attachement ou parce que vous n’avez pas prévu de budget pour un achat de voiture, vous voulez réparer la voiture hors d’usage. Sachez qu’il est cependant moins couteux et moins encombrant de vous en séparer. Voici des conseils pour savoir pourquoi et comment se débarrasser de sa veille auto toute rouillée.

Comment faire enlever sa VHU ?

Il est bon de savoir qu’une voiture hors d’usage est un véhicule trop usé pour être remis en circulation et revendu sur le marché de l’occasion. C’est un véhicule polluant qui n’est pas dédié à la réparation, il faut s’en débarrasser.

Selon la législation en vigueur, tous les propriétaires de véhicule en fin de vie doivent s’en séparer par l’intervention d’un épaviste professionnel en vue de la démolition. La loi prévoit une amende de 75 000 euros et d’une peine de prison de 2 ans pour les personnes qui conservent les voitures en fin de vie.

Pour vous faciliter les choses, appelez un épaviste pour l’enlèvement de votre véhicule rouillé. C’est un expert qui se déplace selon votre demande sur prise de rendez-vous et le lieu de votre choix. L’intervention de l’épaviste exige des documents administratifs à fournir, en l’occurrence la carte grise, le certificat de non-gage et la copie de la pièce d’identité ou une autre pièce équivalente.

La voiture est remorquée puis transférée dans un centre VHU agréé par les autorités préfectorales. C’est un centre spécialisé qui prend en charge le VHU  pour la dépollution, la démolition et/ou le recyclage. Les pièces du véhicule en bon état seront retirées puis vendues dans le magasin de pièces détachées.

À noter que vous pouvez vendre votre véhicule hors d’usage. Le prix sera fixé selon le poids, la marque et l’état de la voiture.

Vous voulez quand même tenter de réparer votre voiture ?

Il existe divers moyens pour réparer sa voiture hors d’usage même si cela demande du temps et de l’argent. Soulignons que 70 % du chiffre d’affaires du commerce des pièces détachées se fait sur les voitures de plus de sept ans.

Des spécialistes en voitures anciennes sont disponibles pour réparer sa voiture hors d’usage, en cherchant des pièces d’origine pour remettre en marche le moteur et en rénovant entièrement la carrosserie, même s’il est difficile de trouver les bons éléments pour les véhicules qui dépassent les 200 000 kilomètres ou les 30 années d’existence.