Zoom sur la négociation d’une rupture conventionnelle pour un cadre

Les cadres et les dirigeants d’entreprises doivent négocier une rupture conventionnelle de contrat s’ils souhaitent partir sur de bonnes conditions et ne pas compromettre leur avenir professionnel. Malgré les difficultés posées par la démarche, les cadres peuvent nourrir l’espoir d’avoir gain de cause puisque de nombreuses sociétés commencent à trouver cette procédure avantageuse pour elles, contrairement aux fausses idées du passé.

De nombreux avantages partagés lors d’une négociation de rupture conventionnelle pour un cadre

La rupture conventionnelle propose de sérieux avantages pour les deux parties prenantes. Le départ à l’amiable constitue toujours un atout de taille aussi bien pour l’entreprise que pour l’employé, à l’opposé d’un licenciement ou d’une démission. En effet, l’avenir réserve parfois de belles perspectives, raison pour laquelle il est conseillé de sortir par la grande porte puisque de futures collaborations peuvent toujours être envisagées avec probablement des conditions plus attrayantes comparées aux anciens contrats.

Les entreprises peuvent bien tirer profit de la rupture conventionnelle puisqu’elles ne désirent certainement pas à créer des litiges ou à recourir aux prudhommes et engager d’énormes coûts pour résoudre le problème. D’ailleurs, ces litiges donneront une mauvaise image de l’entreprise vis-à-vis de leurs employés mais surtout du côté des collaborateurs et du monde externe. La négociation d’une rupture conventionnelle permet aussi d’anticiper la dégénération de la situation. Arrivées à un stade, les deux parties prendront le risque de ne plus trouver des intérêts communs d’où l’importance de fluidifier la démarche.

L’employeur doit prendre conscience qu’un employé mécontent sèmera la mauvaise ambiance au travail et démotivera naturellement toute l’équipe. Dans ce cas, le départ de cet employé est un bonus non négligeable pour l’entreprise en veillant à lui offrir les conditions réclamées et dues, dans la mesure du réalisable. Mais dans certaines situations, les sociétés peuvent compliquer les choses en demandant la confrontation pour repousser toute négociation de rupture conventionnelle avec son cadre dirigeant. L’intervention d’un conseiller juridique expérimenté se trouve indispensable pour sortir vainqueur de cette volonté de départ avec les meilleures conditions.