Archives de catégorie Informatique

Parvins

Les entreprises peuvent bénéficier d’un logiciel de gestion pour se développer

Pour vous aider dans la gestion de votre société, un logiciel vous permettra d'améliorer la gestion de vos informations transitant à l'intérieur de vos locaux. De cette manière, vous pourrez faire tourner votre entreprise sereinement. 

La performance ancrée dans un logiciel

Chaque jour, vous pouvez rencontrer quelques difficultés au sein de votre société, et de multiples informations peuvent vous causer quelques soucis, entraînant des problèmes dans le développement de votre activité. Pour éviter cela, vous pouvez avoir accès à une entreprise de logiciels

En effet, un logiciel pourra gérer toutes les informations transitant à l'intérieur de votre entreprise, et cela, grâce à différents supports. Il rassemblera dans une seule et même base de données, tous les flux d'informations présents. De plus, cette dernière pourra être partagée avec les utilisateurs concernés. De ce fait, les activités à effectuer pourront être pilotées automatiquement, ce qui vous facilitera la tâche de tous vos collaborateurs. 

Votre activité se développe nettement

La production sera gérée plus efficacement par tous vos partenaires. Le logiciel vous aidera amplement à atteindre votre but, et grâce à lui, vous pourrez réduire les coûts et les délais de production. Cela ravira vos clients, et vous bénéficierez alors d'une bonne réputation.

Vos flux de production seront améliorés ainsi que la gestion de votre société, car vous retrouverez une certaine coordination. Ce concept vous fera obtenir une meilleure vision de vos performances, et pourrez voir en temps réels, des informations précises.

Le logiciel progresse selon vos besoins

Avec l'aide de cet outil intelligent, vous conduirez plus aisément votre activité. De plus, vous pourrez l'utiliser sur tous supports et cela, n'importe où. Plusieurs solutions simples à utiliser vous seront proposées par les spécialistes, ainsi, vous serez certains que cette plate-forme répondra à toutes vos attentes.

La gestion de votre organisation sera automatisée, ce qui engendrera une meilleure productivité. Au fil du temps, et en fonction de vos activités, le logiciel pourra évoluer pour gagner encore plus d'efficacité. 

Parsophie

Quelles sont les connaissances requises en ergonomie pour devenir UX Designer ?

Le métier d’UX Designer renvoie à des compétences diverses et touche des domaines variés de la conception UX. Pour améliorer l’expérience utilisateur (UX), un UX Designer doit en effet endosser plusieurs rôles à la fois : designer, ergonome, architecte de l’information etc. A défaut de pouvoir bien délimiter ses périmètres d’actions, essayons de savoir quelles sont les connaissances requises ? Et comment devient-on UX designer ?

Un métier aux multiples compétences

Le terme UX (User eXperience, expression d’origine anglaise comme le rappelle l’agence UX Usabilis dans son lexique UX) est l’acronyme le plus utilisé et désigne l’expérience utilisateur. L’UX Designer est la personne qui est avant tout à l’écoute des utilisateurs. Il met tout en œuvre pour répondre à leurs besoins et leur apporter entière satisfaction dans les interface qu’il conçoit. Sa tâche est de rendre un produit (interface, logiciel, application interactive) aussi agréable qu’utile pour le groupe d’utilisateurs cibles qu’il doit ainsi satisfaire. Un UX Designer est en ergonome appliqué à l’expérience utilisateur. Les principales compétences qui le qualifient comme tels  sont :

  • La recherche utilisateur: l’UX Design s’inscrit dans le processus de conception UX en le centrant précisément sur l’utilisateur cible. C’est pourquoi, il doit de manière constante et rigoureuse mettre en corrélation le concept de son projet avec sa recherche de Persona. Un certain nombre de méthodes sont utilisées pour cette partie du processus, telles que : les questionnaires, les analyses comportementales de tâches, les enquêtes en ligne, ou la création de personnages.
  • La conception centrée utilisateur: le but étant de concevoir un produit ou service capable de répondre pleinement à la manière dont les utilisateurs se comportent. La conception vient après la recherche et l’étude des utilisateurs. Elle tourne autour de la fonctionnalité, de la convivialité et de la facilité d’utilisation.
  • La gestion de la phase test: après la conception vient le moment de procéder aux tests afin de vérifier si des modifications sont à apporter. C’est aussi le meilleur moyen d’éliminer les problèmes ou les difficultés des utilisateurs imprévus lors de la phase de conception. Comme type de tests, nous pouvons citer : les tests utilisateurs ou les tests d’utilisabilité.
  • La mise en œuvre du projet: en tant qu’acteur majeure du projet, un UX Designer est responsable du processus, de son étude à son exécution. Lors de la mise en œuvre, il travaille intimement avec les développeurs pour atteindre ses objectifs finaux.

Être UX Designer junior, qu’est-ce que cela signifie ?

Voir cette infographie si vous souhaitez vous lancer en tant qu’UX Designer !

Bon à savoir : le métier d’UX Designer regroupe une multitude de compétences. Ses domaines d’application sont très variés. Voici les principales :

  • Sciences cognitives: comprendre les comportements utilisateurs
  • Ethnographie: analyser les mœurs et les habitudes d’usage
  • Ergonomie : étude anthropomorphique pour faciliter l’utilisation de logiciel, web, mobile…
  • Idéation: mettre en forme sa pensée grâce au brainstorming, 6to1 ou aux ateliers de co-créativité…
  • Design graphique : apporter la touche émotionnelle et visuelle pour rendre le produit attractif
  • Etc.

 

Comment devient-on UX Designer ?

 

Métier récent et toujours en devenir l’UX Designer nécessite de l’expérience. Les compétences sont le fruit d’une expérience acquise sur le terrain, sur de véritables projets où cohabite à la fois l’ergonome, le designer ou bien l’architecte de l’information. Aussi, des formations complémentaires aux connaissances et savoir-faire de la discipline sont un vrai plus. C’est pourquoi aujourd’hui des agences de référence dans le domaine de l’UX, telles qu’’Usabilis, proposent des formations UX professionnelles destinées à acquérir les compétences additionnelles et nécessaires au bon exercice du métier.

Pour finir, si vous souhaitez vous orienter vers ce type de métier, il faut savoir que les UX Designer sont très recherchés par les entreprises spécialisées dans le conseil UX et l’ergonomie des interfaces.

Parvins

Choisir les meilleurs outils du marché

La prolifération des objets technologiques s’accélère de jour en jour. S’il y a quelques années, il était encore rare de recevoir, à Noël ou à son anniversaire, un cadeau doté d’un système électronique, aujourd’hui c’est l’inverse qui se produit. On commence même à recommander aux parents de réduire le temps d’utilisation des tablettes tactiles à leurs enfants, aux adolescents de passer moins d’heures quotidiennes devant leurs écrans de jeux vidéo, et aux adultes de faire du sport et de manger mieux car ils sont devenus trop sédentaires, du fait de leur utilisation massive de ces objets technologiques.

Choisir le matériel le plus adapté

Vu que les productions industrielles de ce type d’objets domestiques – consoles, tablettes, smartphones, netbooks…- se sont accélérées et banalisées, les marchés ont été inondés rapidement de téléviseurs HD, mais aussi de box internet, d’appareils photos numériques connectés, et de tant autres produits. Chaque foyer a ainsi pu se doter de fours intelligents, de PC légers et rapides, de media centers à la pointe et de différents autres types de produits visant à la fois à faciliter les tâches quotidiennes et à pouvoir profiter du temps gagner pour se divertir avec du son et des images d’une meilleure qualité. Cela étant tous les produits ne se valent pas et les prix bas cachent parfois de gros défauts.

Des outils novateurs pour les entreprises

De la même façon, les entreprises et les industries se sont vu offrir de nouvelles opportunités, du fait du développement des technologies numériques. Celles qui se sont dotés des meilleurs ont gagné en rentabilité de façon fulgurante, et celles qui avaient fait l’impasse, préférant les méthodes traditionnelles maîtrisées par tous, ont franchi le pas, et ont fait en sorte que leurs salariés y soient formés. Les systèmes ERP Microsoft Dynamics Navision ou encore les systèmes de gestion GMAO ont donné du souffle aux grandes entreprises, mais aussi aux plus petites.

Parvins

Virtualisation de serveur informatique : quels avantages pour les entreprises ?

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler d’hébergements mutualisés et de virtualisation de serveurs. Mais la virtualisation c’est quoi au juste ? Et en quoi cette prouesse technologique profite-t-elle aux entreprises ?

Un intérêt économique non négligeable

En matière d’informatique, la tendance de ces dernier mois est à la virtualisation. Comprenez par là, que sur un seul serveur physique tourne une multitude de serveurs virtuels qui s’en partagent les ressources. Capables de communiquer directement avec le matériel de leur hôte, ces machines virtuelles sont de ce fait plus performantes. On parle alors de paravirtualisation. Grâce à cette avancée, un plus grand nombre de systèmes virtualisés peuvent fonctionner de concert sur une même machine physique. D’où un gain d’argent non négligeable pour les services informatiques des entreprises qui ont ainsi moins à investir dans l’achat de nouveaux équipements coûteux.

Souplesse d’utilisation et performances

Les économies réalisées par la virtualisation ne sont pas les seuls avantages que procure cette technologie. D’un point de vue purement technique, la virtualisation permet d’effectuer des tâches qui étaient jusqu’alors irréalisables. Comme basculer à chaud un serveur virtuel d’une machine physique à une autre sans interruption de service. Là où cela nécessitait, tout au mieux, un arrêt de fonctionnement de quelques secondes par le passé le temps de la migration. La virtualisation a su introduire un véritable concept de haute disponibilité. La montée en charge des serveurs est ainsi bien mieux gérée. Les machines virtuelles sont en mesure de se transférer d’un serveur physique à un autre, en fonction de leurs besoins en ressources matérielles. Une action totalement automatisée et transparente pour l’utilisateur final.

Renforcement de la sécurité des systèmes

Pour ce qui est de la sécurité, la virtualisation n’est pas non plus en reste. Même si cela nécessite de repenser son infrastructure informatique, la virtualisation de serveur permet de cloisonner chaque système de l’entreprise. Au lieu d’avoir différents services tournant sur un même serveur, chacun d’entre eux est isolé dans une machine virtuelle différente. Si l’intégrité de l’une de ces machines venait à être violée, cela n’aurait alors aucun impact sur les autres briques du système d’information de l’entreprise.

Parsophie

Faire appel à un professionnel pour effectuer son inventaire informatique

Dans le cadre d’un déménagement ou d’un réaménagement de salle, une entreprise doit effectuer un inventaire informatique. Cette tâche peut être réalisée de différentes manières. Avec l’aide d’un expert, il est possible d’effectuer cette opération en profitant d’un maximum de sécurité et de divers services.

Les méthodes à utiliser pour effectuer l’inventaire informatique

L’inventaire informatique peut être réalisé à l’aide de différents moyens. En effet, grâce à un logiciel spécialisé, il est possible de recueillir de nombreuses données en peu de temps. Il est conseillé de l’utiliser pour procéder au suivi de logiciels et pour éviter de récolter certaines informations en réalisant des opérations à risques.

Vous pouvez également dresser ce genre de liste à la main pour faire des économies. Néanmoins, cette méthode requiert l’intervention de nombreux collaborateurs et prend beaucoup de temps. Par ailleurs, vous avez la possibilité de réaliser un inventaire PDA en vous servant d’un lecteur de code-barre programmé à cet effet. De cette manière, vous pourrez localiser du matériel avec précision.

Utilité d’un inventaire informatique

Pour réaménager la salle dans laquelle elle se trouve ou avant de changer de local, une entreprise doit effectuer un inventaire informatique. Cette opération vise à dresser la liste des divers composants matériels d’un réseau ou d’une infrastructure informatique. Elle facilite le démantèlement du réseau ou de l’infrastructure et permet de se souvenir de tous les éléments.

Grâce à cette démarche, vous pouvez aussi vérifier que tous les accessoires et matériels fonctionnent de manière optimale. Dans le cas où ils présentent une défaillance technique, vous serez apte à prendre les mesures qui s’imposent pour les remplacer avant la réinstallation de la structure. Ainsi, le recensement des divers matériels informatiques est utile pour remettre certaines installations à neuf.

Une intervention rapide et efficace du spécialiste

Les spécialistes tels que http://www.ingenova.com/ vous accompagnent et vous orientent dans la réalisation de votre inventaire informatique. Dotés des compétences requises dans ce domaine, ils interviennent rapidement et efficacement sur votre site.

Quelques équipements doivent être manipulés avec beaucoup de précautions. Il est ainsi recommandé de faire appel à ces professionnels pour réaliser une telle tâche. En utilisant des dispositifs spécifiques et adaptés, ils effectuent les différentes vérifications et garantissent la sécurité de votre Système Informatique.

Certains spécialistes interviennent également dans l’installation et l’amélioration des salles informatiques en apportant différentes solutions telles que le génie électrique, l’optimisation spatiale ou l’urbanisation.

ParNathalie

Les missions du Correspondant Informatique et Libertés

L’internet n’a jamais connu un tel essor comme auparavant. Néanmoins, ce succès constitue un risque pour les internautes. Chacun laisse effectivement ses données personnelles à chaque navigation. Boutiques en ligne, espaces de stockage sous « cloud » ou  réseaux sociaux, voilà des plateformes qui récoltent des données à chaque visite et qui peuvent se faire pirater. La loi Informatique et Libertés a été adoptée pour obliger les gérants de ces firmes à protéger la vie privée des utilisateurs et des  employés. Lire la suite

Paristar

Procédure de conversion d’un fichier MOV en MP4

Avec MOV, il est possible de lire des sons, des vidéos numériques, des textes et plusieurs autres médias. Ce format spécifique d’Apple est incompatible avec de nombreux lecteurs. Toutefois, il peut arriver que vous disposiez d’un support qui ne le lit. En pareille situation, pour voir le contenu de votre vidéo, vous devez la convertir en un format supporté par votre lecteur, tel que MP4. Dans le cadre de cette opération, voici la procédure à suivre.

Téléchargement d’un outil de conversion : un préalable

Il est impératif de télécharger un outil de conversion pour passer de MOV à MP4. Et l’une des solutions les plus en vue à l’heure actuelle est Movavi Video Converter. Téléchargez donc cet outil de conversion et suivez le guide prévu pour son installation correcte.

Choix du format

Après avoir installé le logiciel de conversion, procédez au choix du format dans lequel vous souhaitez que votre vidéo fonctionne, c’est-à-dire MP4. À cet effet, cliquez sur « Vidéo » et vous verrez apparaitre la liste des formats pris en charge. Vous ne manquerez pas le groupe MP4 que vous devez ouvrir afin de choisir un format. Une fois que c’est fait, cliquez sur « Ajouter des fichiers » puis « Ajouter vidéo ». Vous serez ainsi dirigé vers vos supports de stockage pour l’ajout de la vidéo à traiter.

Démarrage de la conversion

Place à la dernière étape, à savoir la conversion de votre vidéo MOV en MP4. En cliquant sur « Convertir », vous lancerez aussitôt l’opération. À la fin de la conversion, votre fichier MP4 se retrouvera dans un dossier qui s’ouvrira automatiquement. Avant de commencer, vous pouvez choisir ou créer le dossier de votre choix pour la récupération de la vidéo convertie.

En suivant cette procédure, vous pourrez convertir rapidement toutes vos vidéos MOV en MP4. Pour en savoir plus, lisez comment faire.

Paristar

Le guide du référencement : comprendre comment ça marche

Le guide du référencement

Lors de la création d’un site internet, plusieurs étapes sont nécessaires pour lui donner vie : afficher son site dans les moteurs de recherche et le faire référencer. Avec ses techniques et ses outils d’analyse, le référencement est souvent lié à une démarche de web marketing. A l’encontre du SEO, le SEM (Search Engine Marketing) ou le SEA sont payants.

La définition du référencement

Le référencement fait appel au SEO (Search Engine Optimization) dont l’objectif est de faire apparaître un site, une page, un produit ou un service sur les principaux moteurs de recherche. On parle donc d’indexation des pages.

Quand Google analyse le contenu d’un site, il montrera la page correspondante à une recherche spécifique avec des mots-clés (keywords en anglais). Ce site ou cette page fera donc désormais partie intégrante des résultats de recherche. On parle ici de SERP (Search Engine Result Pages), pour les résultats affichés.

Un site web bien positionné (positionnement = ranking en anglais) passe donc par un référencement performant et parfaitement élaboré.

Afin d’améliorer l’expérience utilisateur, il est donc primordial de miser sur le référencement naturel. Bien que la démarche soit longue, elle est progressive et méritante sur un long terme. L’ensemble de ces efforts obtiendra rapidement les objectifs voulus grâce à : un maillage interne et un contenu structuré, tous les deux optimisés.

Les conditions d’un bon référencement

Il est fondamental de connaître les règles auxquelles le référencement obéit :

– La visibilité d’un site dépend de sa conception et de sa programmation web (encodage et montage).

– Une page est jugée d’après la pertinence de son contenu et d’après sa vitesse de charge. Son contenu devra être non seulement unique mais structuré avec des titres, balises et URL. De plus, il sera régulièrement rafraîchi et enrichi avec des liens internes et ceux des sites partenaires.

– Les techniques de référencement doivent s’adapter constamment aux moteurs de recherche et donc être évolutives.

– Le référencement est l’affaire de spécialistes. Il faut faire très attention afin d’éviter de se retrouver pénalisé ou avec du contenu dupliqué. Pour cela, on fera appel à un référenceur ou à une agence de référencement . Un bon nombre d’entre eux se chargent du CM des réseaux sociaux (Community Management) et aussi de rendre le site Responsive Design.

Les tarifs du référencement

Le référencement d’un site web passe par une longue procédure. Il n’est donc pas étonnant qu’il comporte un coût. En voici les étapes successives :

* L’audit du site et son évaluation vis à vis de la concurrence

* Le contenu du site : le référencement naturel et l’encodage

* La recherche des mots-clés et de leurs balises

* Les phases d’identification et d’indexation qui font partie du test de soumission du site par les moteurs de recherches. Effectivement les robots et les algorithmes de Google sont chargés de passer au crible le contenu des pages à indexer. Il s’agit donc d’améliorer le crawl.

* L’attente, l’approbation et l’évaluation des résultats

* Le suivi du référencement

Le positionnement du site fait l’objet de rapports réguliers de la part du fournisseur. Certains professionnels du référencement s’engagent aussi sur les résultats à obtenir.

Pour davantage d’informations, rendez-vous sur www.flexmarketing.ch.