Un séjour des plus réjouissants dans le pays sud-coréen

La péninsule coréenne est une adresse où la culture ancestrale et le modernisme se mélangent parfaitement. Ce « pays du Matin calme » se situe au nord-est de l’Asie et couvre une surface de 220 000 km² environ. Après l’occupation japonaise de 1910 à 1945, il a été divisé en deux États et c’est ainsi que naquissent la Corée du Nord et celle du Sud.
La Corée du Sud est très prisée des bourlingueurs de tous les horizons, car elle abonde d’attractions touristiques accessibles. Séoul, sa capitale, est un incontournable de la contrée. Elle abrite des musées bien réputés comme celui des Beaux-Arts Kyung-In, des gratte-ciels impressionnants et de grands marchés traditionnels tels que celui de Gwangjang. Un circuit Corée est également une occasion de se détendre dans les innombrables espaces saunas et spas. En se rendant dans cette ville, les voyageurs se feront donc une joie de passer quelques heures de relaxation dans ces établissements pour leur bien-être ou encore pour se déstresser. Par ailleurs, cette agglomération offre aux routards l’occasion de faire une promenade au bord de la rivière Han. Celle-ci possède des parcs et des jardins qui plairont certainement aux randonneurs de tout âge.

Une virée touristique à Changdeokgung

Le site de Changdeokgung ou le « palais de la Prospérité » est un endroit à ne pas rater lors d’un circuit en Corée du Sud. Localisée dans la partie septentrionale du Séoul, cette cité est implantée en pleine nature et se dresse au pied de la montagne Baegaksan. À titre d’information, elle fut le refuge du dernier roi de la Corée, Sunjong, avant que celui-ci meure en 1926. Dans l’enceinte, les explorateurs trouveront sur une superficie de 45 ha, 13 bâtiments et 28 pavillons dans ses parcs. La plupart des locaux de cet ensemble architectural ont été brûlés pendant l’occupation japonaise de 1592 à 1598. Cependant, les constructions du temps de la dynastie Joseon sont demeurées intactes. Parmi ces dernières, il y a Gyeonghoe-ru et Hyangwonjeong Pond. Changdeokgung héberge aussi un jardin secret surnommé « Biwon ». Celui-ci est l’habitat naturel de plus de 56 000 espèces végétales qui s’épanouissent autour d’un bassin de lotus. Il fut bâti lorsque Taejong était encore sur le trône. Cet espace vert a été créé pour servir de lieu de repos pour les membres de la famille royale. L’authenticité et la beauté de cet endroit a sûrement incité l’UNESCO à l’inscrire dans la liste de leur patrimoine mondial.

Le village Hanok de la ville de Jeonju

Séjourner dans le village HanokMaeul de la métropole de Jeonju est sûrement l’une des expériences inoubliables au cours d’un circuit en Corée du Sud. Cette localité propose aux globe-trotters d’agréables moments de villégiature grâce à ses 800 maisons aux toits d’ardoises connus aussi sous le nom de « Hanok ». Ces habitats couvrent une partie des quartiers Pungnam-dong et Gyo-dong. Les résidents de cette agglomération ont préféré garder leur culture et leur tradition, tandis que le reste de la ville a été modernisé. De leur côté, les passionnés de travail artisanal seront ravis de découvrir la fabrication de céramique ou du papier coréen en se rendant dans cette zone. Ils auront surtout l’opportunité de préparer la recette Kimchi et de déguster du Bimbimbab, la meilleure spécialité gastronomique de cette région. Cet endroit est également le coin préféré des futurs mariés. Souvent, de nombreux couples y viennent pour célébrer leur mariage.