Roman : La veille du net » Voyage » Quelle est la durée d’un vol Paris – New York ?

Quelle est la durée d’un vol Paris – New York ?

Vous envisagez de prendre l’avion pour New York, mais connaissez-vous le nombre d’heures que prendra le vol pour arriver à destination ? Voici des informations qui vous aideront à tirer le meilleur parti de votre voyage.

Pourquoi faut-il connaître le temps de vol ?

Source image : pixabay

Il est essentiel de connaître la durée du vol, car elle détermine la durée pendant laquelle vous ne serez pas en contact avec vos proches. En effet, pendant le trajet, votre téléphone doit être éteint pour des raisons de sécurité.

Lire également : 5 endroits où partir en vacances avec votre petit ami en 2018 !

Une durée de vol plus longue signifie généralement plus de temps passé loin de votre famille et vos amis. Dans certains cas, cela peut également signifier être absent du travail pendant des jours ou des semaines.

Quelle est la durée pour se rendre de Paris à New York en avion ?

La durée totale du vol est approximativement de 6 heures. Toutefois, elle peut parfois être plus longue que le délai indiqué. L’avion vole généralement vers le Nord, au-dessus du Groenland, puis de Terre-Neuve avant d’atteindre la côte est des États-Unis. Il se déplace à une vitesse moyenne d’environ 880 Km par heure.

Lire également : Faites le voyage de votre vie : 8 endroits à visiter en France sans voiture

La distance entre Paris et New York est d’environ 5 837 km. Il y a beaucoup d’avions, d’aéroports et de décollages à prendre en compte.

Pourquoi le vol vers New York prend-il plus de temps que le vol de retour ?

Si vous avez déjà été à New York, le voyage de retour vous a peut-être semblé plus court que le voyage d’aller. Mais pourquoi y a-t-il un décalage horaire entre les deux vols ?

Le vol de Paris à New York prend plus de temps que dans l’autre sens. Ce vol dure 40 minutes de moins que le vol de retour.

Cette différence est due à deux facteurs naturels :

  • la rotation de la terre ;
  • l’action du vent.

Ces deux phénomènes jouent un rôle important dans la vitesse de l’avion. Ainsi, lorsqu’un avion quitte Paris pour New York, il doit affronter les vents créés par cette fameuse rotation.

Par ailleurs, dans l’hémisphère Nord, le vent souffle principalement d’Ouest en Est, et chaque jour il devient de plus en plus fort : il peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 200 km/h. Les avions qui partent de New York vers la France ont tout intérêt à utiliser cette voie aérienne pour être poussés par ces vents. 

Pour le cas d’un vol de la France vers New York, l’avion vole dans la direction opposée aux vents et est donc ralenti par ceux-ci, d’où le décalage entre un vol de New York vers la Paris et le vol retour.

Les autres facteurs météorologiques affectant le transport aérien

La visibilité

La mauvaise visibilité est sans doute le facteur qui cause le plus de retards de vol. La visibilité des pilotes peut être affectée par des particules, des précipitations, du brouillard et des bourrasques de neige.

Les orages

Les orages sont considérés comme le phénomène météorologique le plus intense et le plus menaçant. Au cours de leur formation, les pilotes apprennent comment se comporter et quelles sont les manœuvres à effectuer pendant un orage. Les avions n’entrent généralement pas dans les orages ou à proximité pour éviter de mettre en danger la vie des passagers.

Source image à la une : pixabay

Laisser un commentaire