Roman : La veille du net » Business » Comment se termine le contrat de location ?

Comment se termine le contrat de location ?

Vous pouvez résilier le bail avant la date prévue en vous accordant avec le propriétaire. Il n’y a pas de programme spécifique pour le faire. Cependant, vous ne pouvez pas simplement prévenir le propriétaire de votre départ : il doit accepter. Dans cet article nous allons voir comment  un bailleur peut mettre fin à un bail de location?

Quel est le délai de préavis ?

Le délai de préavis pour les locataires varie de un à trois mois, selon le type de logement (libre ou meublé) et la situation du locataire.

A découvrir également : Comment trouver le box de stockage idéal ?

Le locataire n’a pas à justifier son départ auprès du bailleur.

Toutefois, s’il souhaite bénéficier d’un préavis de réduction, il doit en exiger la mention dans sa lettre d’autorisation et fournir au bailleur les justificatifs nécessaires. A défaut de pièces justificatives, le préavis sera de trois mois.

A découvrir également : Comment trouver le meilleur professionnel prés de chez vous

Pour les bailleurs, le délai de préavis varie de trois à six mois selon le type de logement.

Visiter cette page pour plus d’informations sur un bail location.

Dans quelles circonstances un bailleur peut-il donner un préavis ?

Le bailleur peut résilier le bail dans trois circonstances. Il doit suivre des règles précises et signaler aux locataires les disponibilités au moins six mois avant la fin du bail, ainsi que trois mois de logement meublé loué à titre de résidence principale.

Quand le propriétaire souhaite habiter dans le logement

Le bailleur peut résilier le bail et l’utiliser comme résidence principale ou loger des proches.

Les proches peuvent être des conjoints, des partenaires de Pacs, des concubins depuis au moins un an, leurs aînés (parents, grands-parents, arrière-grands-parents, etc.) ou descendants (enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants…) ou de son conjoint, concubin ou cohabitant. Le bailleur doit expliquer au locataire la nature du lien avec le bénéficiaire de la reprise et les raisons de son besoin de reprendre le logement.

Quand le propriétaire veut vendre la maison vacante à louer

Dans ce cas, le locataire a le premier droit d’acheter le logement et le séjour vaut la peine d’être vendu [il doit indiquer le prix et les conditions de la vente. Si le locataire ne veut pas acheter, il peut rester dans le logement jusqu’à la fin de la location. Si le locataire accepte, il dispose de deux mois (ou quatre mois en cas de crédit) pour acheter le bien après avoir répondu au bailleur.

Toutefois, ces mesures ne s’appliquent pas aux locations meublées : dans ce cas, le bailleur pourra adresser un avis de vente au locataire, qui ne bénéficiera pas d’un achat en premier lieu.

Non renouvellement du bail pour motif grave et légal

Cette situation est la plus difficile à décrire car la loi ne définit pas « la cause sérieuse et légitime ». En cas de litige, ce sera à la discrétion du tribunal. Alors pour le propriétaire qui veut mettre fin au bail pour des raisons qu’il juge sérieuses et légitimes, il y a intérêt à constituer un document solide.

La raison invoquée par le propriétaire dans ce cas est souvent que le locataire est en retard de loyer ou trouble le voisinage, il peut aussi s’agir du non renouvellement du bail de projet.

Le locataire doit indiquer la raison du non-renouvellement. Comme dans les autres cas, il doit être signifié au locataire par courrier recommandé au moins six mois avant la fin du bail, contre récépissé, acte d’huissier ou signature ou remise en mains propres du récépissé.

Laisser un commentaire