Roman : La veille du net » Santé » Les avantages insoupçonnés du probiotique sur la santé dans notre alimentation

Les avantages insoupçonnés du probiotique sur la santé dans notre alimentation

Le système immunitaire est essentiel pour maintenir une bonne santé. Il prévient les attaques extérieures et réduit les effets des agressions virales et bactériennes sur l’organisme. Le microbiote intestinal est composé de milliards de bactéries. Beaucoup de nos cellules immunitaires se trouvent dans notre intestin. Cet organe, et notamment les bactéries ou microflore qu’il contient, jouent un rôle important dans la défense contre les agents pathogènes. Maintenir l’intégrité de votre microbiote intestinal est essentiel pour maintenir de bonnes défenses. On les appelle communément probiotiques. Ce système joue un rôle central dans cette barrière biologique. Cependant, dans certaines situations, l’immunité peut être affaiblie et doit être renforcée pour remplir son rôle. Il existe dans cette catégorie les compléments alimentaires contenant des souches microbiennes soigneusement sélectionnées.

Comment le microbiote fonctionne ?

Les microbiotes de notre corps

Premièrement, les bonnes bactéries présentes dans le probiotique immunité entrent en concurrence avec les agents pathogènes. En occupant de l’espace, en partageant la même source de nourriture que les bactéries nuisibles et en empêchant leur croissance. Les bactéries « amies » nous protègent des infections. Par exemple, des souches telles que le Lactobacillus Rhamnosus GG et Lactobacillus plantarum inhibent la fixation de pathogène dans le tractus gastro-intestinal.

A découvrir également : Les différents avantages des pastilles de CBD bio

Les bactéries probiotiques se fixent aux cellules épithéliales par l’intermédiaire de récepteurs présents à la surface de ces cellules. Cette interaction entre les souches probiotiques et les cellules épithéliales provoque la production de cytokines. Celui-ci joue un rôle important dans la réponse immunitaire. On en entend beaucoup parler en lien avec la « tempête de cytokines » associée à l’infection au Coronavirus.

Le probiotique additionnel

L’administration de probiotiques peut augmenter l’expression des récepteurs de type Toll dans les cellules macrophages impliquées dans les réponses immunitaires innées. Ces récepteurs se lient à des molécules microbiennes et activent des voies de signalisation qui contrôlent l’expression de gènes. Ils fonctionnent de la même manière que les cytokines. La libération de ce dernier permet d’enrôler les macrophages pour des réponses immunitaires améliorées.

A voir aussi : IRM cervicale : c’est quoi cette imagerie ?

Par conséquent, les probiotiques remplacent les bactéries pathogènes et régulent l’activité des cellules de la structure immunitaire. Mais ce système intervient également sur d’autres mécanismes de défense. Ces bonnes bactéries nous préservent des agents pathogènes et améliorent la fonction de barrière intestinale grâce à leurs molécules antibactériennes.

Quels sortent d’aliments renforcent le probiotique ?

Les aliments fermentés :

Les nourritures fermentées constituent un apport naturel de bon nombre de bactéries bénéfiques à l’intestin.
La conservation des aliments par fermentation est courante. Au cours de la fermentation du lait, les bactéries naturelles consomment le sucre et l’amidon qu’il y a dans les aliments. L’acide lactique va ainsi être produit. Cette technique permet de conserver les aliments et obtenir diverses espèces de bonnes bactéries.
Cela ne veut pas dire que tous les aliments fermentés vous procurent des probiotiques.

Le complément de probiotique

Souvent vendus sans ordonnance, les compléments alimentaires peuvent aider dans la prévention ou le traitement de certains troubles. Mais c’est surtout une solution assez simple pour booster son microbiote. Consulter votre médecin ou à votre pharmacien pour savoir comment les choisir et comment prendre vos probiotiques. En règle générale, il est préférable de les manger à jeun. Soit 30 minutes avant votre repas ou deux heures après avoir mangé.
Ils atteignent alors les intestins intacts et sont brièvement exposés à l’acide gastrique.

Consommer du yaourt

Sa composition en probiotiques est entre quatre-vingt-dix à cinq cents milliards d’UFC par portion. L’UFC indique le nombre de bactéries qui peuvent se diviser et former des colonies. Cette information est toujours clairement indiquée sur l’étiquette de votre yogourt.

Par exemple, une consommation habituelle de ce produit laitier peut réduire le risque de diarrhée associée aux antibiotiques. Il peut même aider à soulager les symptômes du syndrome du côlon irritable.

Autres aliments bénéfiques aux microbiotes

La boisson au thé vert ou noir fermenté est excellente pour votre immunité. Savez-vous que la choucroute ou le chou fermenté et hachés sont bons pour vos microbiotes ? Pour plus de probiotiques, il y a aussi les cornichons marinés.

Laisser un commentaire