Roman : La veille du net » Maison » Conseils pratiques pour préserver la performance et l’efficacité d’une cheminée

Conseils pratiques pour préserver la performance et l’efficacité d’une cheminée

De nos jours, de nombreux foyers continuent d’utiliser la cheminée comme source de chaleur pendant les saisons d’hiver. Cet appareil de chauffage est en effet très apprécié pour le charme indéniable qu’il apporte à l’intérieur de la maison et ses performances thermiques. Pour préserver son efficacité, il nécessite cependant un entretien régulier. Dans cet article, nous partageons justement avec vous nos conseils pratiques pour une cheminée performante et efficace. Découvrez !

Ramonez votre cheminée au moins une fois par an

Le ramonage fait office d’entretien régulier pour une cheminée. D’ailleurs, le règlement sanitaire départemental type (RSDT) et les compagnies d’assurance exigent sa réalisation. Un ramonage au moins devra en effet être effectué tous les ans pour prévenir les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone. Cette opération consiste à éliminer les dépôts de suies et de goudrons qui s’accumulent dans le conduit de fumée. Ces éléments ne risquent pas uniquement d’obstruer ce dernier. Ils peuvent aussi prendre feu au moment d’allumer la cheminée.

A découvrir également : Découvrez nos 5 conseils pour mettre le style industriel en place

En outre, le ramonage optimise le rendement de votre appareil de chauffage. Il améliore son tirage naturel et donc ses capacités à chauffer la pièce dans laquelle il est installé. Pour le ramonage de votre cheminée, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel comme ce ramoneur à Cergy.

Choisissez judicieusement vos combustibles

Le choix des combustibles est également crucial. Il devra se faire en fonction du type de cheminée, de ses caractéristiques techniques, des règlementations locales ainsi que de vos préférences individuelles. Dans tous les cas, nous vous recommandons de choisir des combustibles de qualité.

En parallèle : Comment trouver la phase et le neutre dans un circuit électrique ?

À cet effet, n’utilisez que du bois propre et sec, car ils produisent moins de résidus. Des combustibles inappropriés peuvent entrainer une accumulation excessive de suies et de goudrons, un mauvais tirage et une détérioration précoce de votre cheminée. Ce qui a un impact significatif sur ses performances.

En outre, privilégiez les bois durs, car ils prennent plus de temps à se consumer. Par conséquent, la cheminée diffusera de la chaleur plus longtemps dans votre maison. Optez pour les essences de bois réputées pour leur pouvoir calorifique et leur rendement énergétique élevé. C’est le cas du chêne, du hêtre ou du frêne.

Inspectez et entretenez les composants de votre cheminée

L’inspection régulière et l’entretien des composants de votre cheminée sont essentiels pour assurer son bon fonctionnement. Examinez attentivement certains éléments clés comme le chapeau, les joints d’étanchéité et le conduit.

Commencez par vérifier l’état du chapeau de cheminée. Assurez-vous qu’il est correctement fixé et qu’il ne présente aucun dommage. Cet élément protège en effet la structure de votre appareil de chauffage contre les infiltrations d’eau de pluie et autres éléments indésirables.

Ensuite, accordez une attention particulière aux joints d’étanchéité. Leur détérioration peut entrainer des fuites de fumées dans la maison ainsi qu’une perte de chaleur considérable. Veillez à ce que ces joints soient en bon état et remplacez-les si nécessaire.

N’oubliez pas d’inspecter l’état du conduit de fumée. Sa paroi interne ne doit présenter aucune fissure. Il en est de même de sa structure externe. Ne négligez ni les fissures, ni les déformations du conduit, ni les dépôts excessifs de suies. Pour préserver la santé de votre cheminée, n’hésitez pas à contacter un ramoneur professionnel.

Laisser un commentaire