Comparer syndic de copropriété

Paryves

Comparer syndic de copropriété

La désignation d’un syndic de copropriété pour assurer la gestion et l’administration de l’immeuble constitue une obligation à laquelle les copropriétaires devront se soumettre. Et si trouver un Syndic n’est plus difficile aujourd’hui à cause de l’abondance des offres, le doute peut persister quant à la fiabilité du contrat retenu. Voici un guide pour se retrouver dans le choix d’un meilleur syndic de copropriété.

Quelques indices pour savoir s’il faut changer de Syndic

Le manque de réactivité devant les affaires urgentes figure parmi les défauts constatés par certains copropriétaires chez leur Syndic. Beaucoup se sont plaints en effet de l’inertie de ce garant de la gestion de l’immeuble devant la nécessité de travaux pour les parties communes. Il en va dans la même ligne pour sa passivité pour la relance des impayés ou le règlement des factures. Sa capacité dans la réduction des charges est souvent aussi mise avant car si certaines dépenses comme l’impôt sont associées à une hausse fréquente, d’autres peuvent être maitrisées si le Syndic y met du sien dans l’étude des comptes. Les disponibilités sont aussi une source de discorde car en plus de ne pas communiquer correctement avec les copropriétaires, certains Syndics sont mauvais dans la gestion de l’Assemblée générale. Faute de temps, il y a des Syndics de Copropriété qui osent remplacer cette réunion par de simples échanges de mail. Ce qui sous entend évidemment de la négligence et de la mauvaise volonté.

Pour une bonne gestion de la Copropriété

Parmi les obligations loi ALUR qui touchent le fonctionnement de la copropriété horizontale, il y a l’obligation par le Syndic d’établir une fiche synthétique qui rassemblera toutes les données techniques et financières de l’immeuble. Mettre à jour chaque année les données de cette fiche figure ainsi parmi les missions du Syndic de copropriété. Cela étant, ce document va constituer une preuve sur la compétence du Syndic à gérer le bâtiment. Accessible par chaque copropriétaire comme par les acquéreurs potentiels, cette fiche permettra de savoir si le Syndic fait son métier correctement. Bien entendu, tout manquement remarqué à travers cette fiche technique peut constituer une motivation pour remplacer un Syndic. Cette décision implique évidemment la mise en concurrence des offres sur le marché.

Comparer les contrats de Syndic : une étape importante

Suite à la démission ou du manque de compétence établi du Syndic, vouloir le remplacer est tout à fait logique. Alors comment changer de syndic ?Sachez avant tout que cette démarche est autorisée par la loi. Mettre en concurrence les différents contrats de Syndic avant la prochaine assemblé générale constitue même une obligation dictée par la loi ALUR afin d’éviter les abus dans les pratiques tarifaires. Mais l’intérêt de comparer les offres réside aussi dans la possibilité de faire baisser certains frais, notamment l’honoraire du Syndic. Et à garder à l’esprit que le changement de Syndic peut être une occasion à saisir pour améliorer la gestion de l’immeuble. Durant la comparaison, on peut se focaliser sur la localisation de la copropriété pour être sûr que le nouveau Syndic est en phase avec les règlementations communales en vigueur.

Comment comparer les différents contrats?

Avant l’apparition du « Contrat type » qui fait suite au décret du 26 mars 2015, faire la comparaison des contrats de Syndic était plutôt difficile. Ceci dans la mesure où avant cette période, les syndics avaient carte sur table pour rédiger les contrats selon leur choix et formulaient les différentes clauses. La normalisation qui s’applique aujourd’hui facilite la tâche aux copropriétaires qui pourront enfin voir clairement dans chaque contrat les prestations de gestions courantes obligatoires et les services qui sont rémunérés dans le cadre du forfait. Sont aussi définies clairement dans le contrat les prestations spécifiques qui peuvent donner lieu à une rémunération complémentaire particulière.

Dans ce sens, la comparaison doit surtout se porter sur le montant des honoraires et la vérification des différentes clauses. Idéalement, comparer c’est aussi décortiquer les éléments qui mettent en évidence l’efficacité du cabinet.

À propos de l’auteur

yves contributor

    Laisser un commentaire

    Share This

    Share This

    Share this post with your friends!