Roman : La veille du net » Maison » Faut-il ramoner régulièrement son poêle à mazout?

Faut-il ramoner régulièrement son poêle à mazout?

Malgré l’existence des différents équipements de chauffage électriques, nombreux sont ceux qui utilisent encore une cheminée ou un poêle pour chauffer leur logement. Le poêle à mazout ou poêle à fioul fait d’ailleurs partie des solutions de chauffage efficace. Pour éviter les risques liés à son utilisation, son entretien est obligatoire. Mais faut-il également le ramoner à intervalle régulier ? Nous répondons à cette question dans le présent article.

Qu’est-ce qu’un poêle à mazout?

Comme susmentionné, le poêle à mazout est également appelé poêle à fioul ou poêle à pétrole. Il s’agit d’un appareil qui peut fournir une quantité considérable de chaleur. Il est capable de chauffer une pièce rapidement.

Lire également : Décoration intérieure : des solutions pour optimiser l'espace

Un poêle à mazout se compose d’un corps de chauffe (en acier, en fonte, en céramique ou en émail), d’un brûleur ainsi que d’un conduit de fumée. En outre, on distingue deux sortes de poêles à mazout, à savoir :

  • Les poêles à flamme jaunes qui sont moins performants du fait qu’ils produisent un volume impressionnant de résidus de combustion. Leur rendement est donc moins satisfaisant ;
  • Les poêles à flamme bleue qui permettent une combustion quasiment totale du combustible. Leur rendement peut atteindre jusqu’à 85%.

Si l’installation d’un tel équipement de chauffage n’est pas particulièrement contraignant, il est toutefois conseillé de la confier à un ramoneur professionnel.

Avez-vous vu cela : 2 critères pour choisir la taille de votre canapé d'angle

Qu’en est-il de l’entretien du poêle à mazout?

Le poêle à mazout peut être utilisé comme chauffage centrale. En effet, il dégage suffisamment de chaleur pour chauffer toute une maison. Néanmoins, il s’agit d’un appareil énergivore d’autant plus que son prix est tributaire du prix du pétrole. L’installation d’un poêle à mazout est donc un choix peu écologique. Néanmoins, il est essentiel de l’entretenir régulièrement pour préserver ses performances.

Au même titre qu’une cheminée classique, le ramonage d’un poêle à mazout est obligatoire. La fumée issue de la combustion va en effet laisser des suies et des goudrons s’accrocher sur la paroi du conduit. Avec le temps, le dépôt de suie va devenir plus épais et occasionne des problèmes de tirage. Si le ramonage du conduit n’est pas effectué à temps, la couche de suies et de goudrons devient dure. C’est ce qu’on appelle « bistre ». Pour éliminer cette substance, il faudra procéder au débistrage du poêle. Pour cela, il est recommandé de faire appel à un artisan ramoneur comme sur ce site : https://www.ramonage-cheminee-91.fr/ .

A quelle fréquence ramoner un poêle à mazout?

Comme le mazout est lui-même très inflammable, son ramonage ne devra donc pas être négligé. Il permet en effet de maintenir les performances de cet équipement de chauffage et d’éviter les risques liés à l’obstruction du conduit de fumée.

Ainsi, il faudra effectuer un ramonage un ou deux fois par an. Les travaux sont réalisés avant et/ou pendant la période de chauffe. Dans les deux cas, l’intervention d’un ramoneur agréé est vivement préconisée. Après le nettoyage du conduit, cet artisan va remettre à son client un certificat de ramonage. D’ailleurs, ce document devra être préservé soigneusement. Si un incendie se déclare, il sera exigé par la compagnie d’assurance. A défaut, aucune indemnisation ne sera octroyé aux sinistrés.

Laisser un commentaire