Nos conseils pour bien entretenir et nettoyer un micro

Il s’agit d’un accessoire indispensable pour tous les chanteurs, professionnels comme amateurs : dès lors que l’on veut s’enregistrer ou se produire devant un public, il faut un micro ! Bien qu’il soit connu et facile à utiliser, cet objet nécessite aussi un minimum d’entretien si on souhaite obtenir le meilleur de son potentiel. Saviez-vous qu’il était important de bien nettoyer son micro de temps en temps ? Voici quelques conseils utiles pour prolonger la durée de vie de votre matériel.

L’entretien des micros dynamiques

Les micros les plus répandus sont les micros dynamiques, que l’on peut nettoyer assez simplement. Pour cela, il suffit de commencer par retirer la grille métallique. Ensuite, la bonnette située à l’intérieur peut elle aussi être démontée. Il ne faut pas hésiter à tout dévisser, pour enlever les saletés et la salive qui sont susceptibles de s’incruster entre les différentes pièces.

A découvrir également : Les critères de recrutement d'un dirigeant

La grille et la bonnette ne contiennent pas d’élément électrique ou électronique. Ainsi, une fois que vous les avez détachées du micro, vous pouvez sans souci les nettoyer avec un petit peu d’eau et un savon doux comme le liquide vaisselle. Si vous le préférez, sachez qu’il existe des produits nettoyants spécifiques pour les micros et appareils électroniques, que vous pouvez acheter auprès des magasins spécialisés.

Après avoir retiré la grille, vous pouvez vous apercevoir que des saletés sont présentes dans la capsule. Si c’est le cas, vous avez tout intérêt à demander un nettoyage auprès d’un professionnel, car il s’agit d’une partie extrêmement sensible.

Dans le meme genre : Suivre l’expédition de ses palettes

Comment nettoyer un micro statique ?

Une fois que vous savez comment bien nettoyer un micro dynamique, vous pouvez avoir besoin d’autres conseils pour les micros statiques, que l’on trouve plus souvent dans les studios d’enregistrement et qui nécessitent des précautions spécifiques.

Généralement, le corps du micro peut facilement être désinfecté avec un peu d’alcool. Toutefois, il convient de bien se renseigner avant d’employer de tels produits, car ils peuvent entraîner la disparition progressive des caractères écrits sur le micro.

Il est important de savoir que même en petite quantité, l’eau et les produits liquides risquent d’endommager sérieusement le condensateur. L’idéal reste donc de confier l’entretien de ces objets très précieux à un professionnel dont c’est la spécialité.

Protéger ses micros de la saleté

Pour des raisons d’hygiène mais aussi dans le but de prendre soin de vos accessoires, vous pouvez protéger votre micro avec des solutions spécialement élaborées à cet effet. Par exemple, il existe des bonnettes anti-vent en mousse que l’on peut poser par-dessus la grille. Ces bonnettes se retirent facilement entre deux sessions pour être nettoyées à l’eau. Veillez à ne jamais les replacer sur le micro tant qu’elles sont encore humides.

Que faire quand la grille du micro est abîmée ?

L’exposition à la salive peut accélérer le phénomène d’oxydation et engendrer l’apparition de rouille sur la grille de votre micro. Pour éliminer ces traces, vous pouvez tremper une brosse à dents dans de l’eau chaude mélangée à du liquide vaisselle, avant de frotter très délicatement. Ensuite, vous devez vous assurer de sécher cette grille le plus rapidement possible, avec un linge bien absorbant et / ou un sèche-cheveux. 

Suite à des chocs, cette grille peut également afficher quelques bosses et déformations. Si vous n’arrivez pas à égaliser la surface manuellement, vous n’aurez d’autre choix que de remplacer la grille par une nouvelle.

Si vous avez décidé de vous offrir un micro pour vous motiver et apprendre à chanter à Rennes avec l’aide d’un professeur particulier, demandez-lui comment l’entretenir de la meilleure façon possible. Il pourra vous renseigner dès lors que vous vous poserez une question spécifique sur l’usage de cet accessoire incontournable.

Source de l’image : piqsels.com