Un investissement locatif est un investissement immobilier qui est ensuite loué pour générer un loyer afin de rembourser un prêt investisseur ou de restituer le capital investi. Un investissement locatif peut être réalisé dans tout type de propriété désignée comme résidence principale du locataire, à  l’exception des maisons de vacances. Retrouvez dans cet article les différentes options d’un investissement locatif.

 

A lire également : La menuiserie sur mesure : en phase avec l’innovation

Investissement en LMNP et Censi/Bouvard

 

Ce type d’investissement peut offrir une belle opportunité sans taxes. Offre une réduction de 11% de la taxe sur le prix d’achat, hors taxes, mais aussi un remboursement de la TVA jusqu’à 20%. Dans le cas des résidences étudiantes et des résidences pour personnes âgées, la gestion est entièrement déléguée au gestionnaire, dont les capacités techniques et financières doivent être vérifiées. Les loyers perçus sont nets de frais et la rentabilité du bien est garantie au moment de l’achat. Pour plus d’informations, vous avez la possibilité des sites spécialisés, comme https://enfinrentable.fr/. Avec l’arrivée de la génération du baby-boom aux 3e et 4e siècles, la demande de logements pour personnes âgées continue de croître. Il en va de même pour les maisons d’étudiants, généralement construites dans les villes universitaires les plus populaires et les plus dynamiques.

Avez-vous vu cela : Comment créer un business plan pour sa future agence immobilière ?

 

Dispositif Borloo: logement indirect, social ou très social

 

Cet investissement immobilier à louer se réfère à des appartements anciens, mais aussi, dans certains cas compatibles, à des appartements neufs. Son objectif est de rénover les logements qu’elle a contractés avec l’Agence nationale du logement (ANAH) et c’est pour cette raison qu’elle s’occupe principalement de ressources indirectes, sociales et très sociales. Le système est basé sur une exonération d’impôt sur le revenu, grâce à une réduction de 30 à 70% du montant des revenus perçus. L’ANAH peut devoir payer une prime de rénovation, mais dans ce cas, la durée minimale de location de la maison par l’acheteur sera plus longue.

 

Investissements dans les résidences de tourisme

 

Cet investissement immobilier correspond essentiellement au statut LMNP, ce qui signifie qu’il bénéficie des mêmes avantages fiscaux. Cependant, il suit certaines règles spécifiques, à savoir les plafonds de revenus associés à ce bail par rapport aux revenus totaux du bailleur. S’il est dépassé, il doit avoir le statut de bailleur professionnel ne bénéficiant pas de la même situation fiscale. En revanche, le statut LMNP appliqué aux résidences de tourisme permet des aménagements intéressants, comme l’utilisation du bien pendant 8 semaines par an. Un investissement qui peut être très rentable dans les zones touristiques et stressantes.

Dispositif Pinel

C’est un investissement très rentable à louer dans une nouvelle construction. Il offre une réduction d’impôt de 12 à 21% du montant de l’investissement. Bien entendu, cela nécessite des périodes de location relativement longues, mais cette limitation est compensée notamment par la possibilité de louer le bien entre ancêtres et descendants. Veuillez noter que les appartements Pinel sont très demandés et correspondent à une répartition géographique exacte. Ce programme d’investissement immobilier locatif populaire offre la possibilité de construire des propriétés dans des zones où la plus-value sera intéressante. Enfin, la perception des loyers mensuels apporte avec elle un revenu supplémentaire très important que vous pouvez utiliser pour financer votre bien avec un prêt. Ces différents éléments expliquent le succès indéniable du système Pinel auprès des investisseurs depuis sa création.